lundi 5 octobre 2009

Pluies acides et cigarettes

J'ai piétiné le passé et je broie ma vie, pour vivre dans mes rêves et dans ma folie. Et surtout, oublie pas de sourire et de s'aveugler.

Aujourd'hui il a plu juste au dessus de mon crâne, et mes rêves sont méchamment trempés. Aujourd'hui j'étais assise au milieu de nullepart et j'attendais quelque chose. Je sais toujours pas ce qui trainaît dans mes pensées. Les horloges comptent les secondes qui passe et les coeurs battent au rythme de notre vie. T'as dit que tu te sentais seul et t'as sauté par le balcon du 23ème étage. J'ai pas eu le temps de te dire qu'en réalité, on est jamais seul.

Tu continues à m'appeler mais c'est pas juste. Mon esprit a été emporté par la tornade qui m'a traversée.

Tu m'as brûlée profondément, jusqu'à l'os. Mais je vais bien et c'est douloureux. J'ai vu tes rêves flotter loin de ta tête, comme des nuages dans le ciel. Tu m'as enfermée dans un tiroir de ta chambre et jeté la clé dans l'océan. Mais en réalité tu coules avec moi.

À quoi tu penses ?

Est-ce que t'es qu'un mensonge ? Ou est-ce que t'es dans ma tête, effondré sous mes rêves fanés et mes amis imaginaires ?

Elle t'a poignardé dix mille fois dans le coeur. Tu sais, elle fait partie de ces filles qui te disent la vérité en face. Droit dans les yeux. "T'es mort".









Posté par Keistax à 20:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur

    le texte est trop profond pour moi >.<'
    mais encore une fois, la photo elle dechire ^^

    Posté par Emma, mardi 6 octobre 2009 à 07:15 | | Répondre
Nouveau commentaire